FESTIVAL DES METIERS CREATEURS D’ART

22, 23 et 24 mars 2019

BILAN DU FESTIVAL

Les échos des exposants et des visiteurs restent très largement positifs dans l’organisation de la manifestation et dans la qualité de l’exposition. Toutefois, le premier constat qui s’impose, c’est la baisse de fréquentation par rapport aux éditions précédentes : 1572 entrées payantes contre 1870 en 2017, soit quasiment 300 visiteurs en moins, baisse sensible particulièrement le samedi après midi. Parmi les explications possibles : les conditions atmosphériques favorables plus incitatives pour faire du jardin ou aller sur la côte, la conjoncture sociale, un problème de date, une forme de lassitude et de désintérêt du public pour les métiers d’art, une usure du modèle … ?  Le même constat de baisse de fréquentation serait fait dans de nombreux festivals de ce type. En tous les cas, est rappelée à l’Association la nécessité de s’interroger sur le modèle existant depuis près de trois décennies et d’engager très rapidement une réflexion sur le devenir du Festival d’Art pour sa pérennité. Elle en présente l’ambition.

Bilan financier. Il est positif. Le résultat s’explique d’une part par les subventions accordées, à hauteur de ce qui avait été demandé, par la Communauté d’Agglomération Clisson Sèvre et Maine, la Mission « Pays de la Loire- Métiers d’Art, les Ateliers d’Art de France, d’autre part par la volonté des organisateurs de bien maîtriser les dépenses comme par exemple  le choix d’abandonner l’habillage (onéreux) des stands au profit de cloisons en mélaminé ou la limite des investissements. Il convient de rappeler l’engagement, conséquent, de la Commune de La Haye Fouassière, partenaire de la manifestation. La trésorerie de l’Association est en conséquence consolidée. Elle peut ainsi envisager des investissements, en barnums en particulier, mais surtout lui donne des moyens pour envisager sereinement le 25ième Festival en 2021.

Exposants. Le taux de réponses au questionnaire de satisfaction auprès des exposants est de 65 %. Leurs principaux motifs de participation sont la raison professionnelle (vendre, se faire connaître, être dans un réseau…), la renommée du Festival dans le réseau des métiers d’art, la proximité pour nombre d’entre eux, la référence aux Ateliers d’Art de France, et, petite touche de plaisir pour les organisateurs, la qualité de l’accueil. Le niveau de satisfaction, rassurant, porte aussi sur    l’information, l’équipement des stands et leur mise en valeur, la répartition et la distribution des emplacements, l’organisation du cheminement… Un certain consensus se dégage également sur l’intérêt du public et la qualité des échanges.

Analyse de la provenance des visiteurs. Le relevé du nom de la commune auprès de chaque visiteur payant entrant précise que 23 % (360) sont des administrés de la Commune de La Haye Fouassière, 18% (282) résident dans une des autres communes constituant la Communauté d’Agglomération.   33 % (520) viennent de Nantes Métropole ( en premier lieu de Nantes, de Vertou, Saint Sébastien, Basse Goulaine et Rezé, communes « proches » de La Haye Fouassière), 18 % (273) sont des habitants d’autres communes de Loire Atlantique, majoritairement du périmètre du Vignoble Vallet-Le Loroux Bottereau  (116). Les 8 % restant se répartissent entre les autres départements des Pays de la Loire (100 visiteurs), la région Bretagne (15), et 22 d’autres régions de France… ou d’Europe pour 4 d’entre eux !

Conclusion : au delà de la baisse de fréquentation, le 24ième Festival des Métiers Créateurs d’Art constitue malgré tout une réussite.

 

Assemblée Générale : le vendredi 22 novembre 2019, 18 heures